vendredi 20 août 2010

Vers une redynamisation de l’artisanat nigérien

Un nouveau programme de développement sera adopté au Niger pour booster la micro et petite entreprise artisanale, en vue de lutter contre la pauvreté et renforcer les capacités des structures dans ce domaine.
La nouvelle initiative, qui tire son origine d’un processus enclenché depuis 1992 comporte des axes dits « prioritaires » à savoir la fiscalité, la formation et la technologie, le financement, l’approvisionnement, la commercialisation et les mécanismes institutionnels.
Elle comporte également un programme d’actions prioritaires décennal et une stratégie de mise en œuvre qui repose, entre autres, sur la promotion de la participation des artisans et pour la préparation, la mise en œuvre et le suivi des décisions et des actions en fonction de leurs besoins et de leurs priorités, indique-t-on.
Le Niger, est doté d’un grand potentiel de l’artisanat qui se décline en divers métiers dont les plus connus sont la bijouterie, la maroquinerie, la cordonnerie et la poterie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.