samedi 14 août 2010

AS FAN de Niamey tenue en échec (0-0) par les Maliens de Djoliba AC de Bamako, en match aller de la coupe de la CAF

Les Maliens du Djoliba Ac de Bamako ont tenu en échec (0-0) l’Association sportive des forces armées nigériennes (AS FAN) en match aller de la phase des poules de la Coupe de la confédération africaine de football, disputé samedi après-midi au Stade général Seyni Kountché de Niamey.
Cette rencontre présentée comme une belle affiche s’est terminée sur fond de grosse déception dans les rangs des supporters nigériens, qui espéraient voir la seule équipe nigérienne en lice pour la Coupe de la CAF, prendre la tête de cette compétition.
L’entraineur de l’AS FAN, Cheick Omar Diabaté, a mis ce score vierge sur le compte de « l’absence de certains joueurs blessés », comme le buteur Mohamed Abdoulaye, qui a craqué à la veille du match, souffrant d’une fracture.
« Il ya eu des changements, des joueurs qui peuvent garder le ballon n’ont pas pu faire leur entrée (…) notre ligne offensive ne pouvait pas garder le ballon, mais au décompte, on a quand même trop joué, il ya eu beaucoup de blessés. Avec la fatigue, cela ne pouvait pas donner un bon rythme » s’est excusé le coach nigérien.
L’AS FAN qui a accompli un succès inédit dans l’histoire du football nigérien en atteignant un tel niveau dans cette compétition tant convoitée par les clubs du continent est également auréolée par son titre de vainqueur-pour la deuxième fois consécutive- de la Coupe nationale du Niger.
« C’est une belle équipe, qui n’a rien à se reprocher du côté physique et organisation de jeu » a révélé, Harouna Makalou, l’entraineur du Djoliba Ac.
Le technicien malien estime que le résultat arraché en déplacement par son équipe « n’est pas mauvais (…) rien n’est fait, ce n’est que le début, on va chercher à gagner, le nul n’est pas mauvais ».
Comme son challenger nigérien, le Djoliba Ac a engrangé de bons résultats à l’extérieur au cours de cette compétition, dominant en quart de final le CR Belouisdad d’Alger (0-0 et 1-1). Pour atteindre ce cap, l’AS FAN a évincé en demi-finale, les soudains d’ El Mereik (2-2 et 2-1).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.