vendredi 20 août 2010

Le Niger se dote d’un Conseil national de la presse

L’Observatoire national de la communication (ONC), organe transitoire de régulation des médias au Niger, a installé vendredi un Conseil national de la presse, dont le rôle est de veiller au respect de la charte des journalistes professionnels du Niger et « stimuler les initiatives positives ».
Composé de sept journalistes professionnels, issus des médias publics et privés, le Conseil de presse est un organe consultatif, placé sous l’autorité de l’ONC pour lequel il doit « formuler des recommandations et (…) en matière d’observations par les organes de presse et les journalistes professionnels des règles de métier », a indiqué Abdouramane Ousmane, le Président de l’ONC.
« Le conseil de presse est un maillon essentiel de régulation, qui est définie comme un processus d’accompagnement, de modération, de veille et de rappel permanent des dispositions légales et réglementaires régissant les secteurs de la presse » a-t-il expliqué.
Parmi les actions « urgentes » inscrites à l’agenda de ce Conseil, figure l’examen des dossiers en vue de la délivrance de la carte de la presse de journaliste professionnel, a-t-on souligné.
En mai dernier, les journalistes nigériens ont mis en place un organe d’autorégulation pour accompagner le processus de dépénalisation du délit commis par voie de presse, adopté par la junte militaire au pouvoir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.