dimanche 29 août 2010

Le Niger éviterait le pire de la crise alimentaire

Le Niger va éviter le "pire" lors de sa plus grave crise alimentaire depuis 2005, l'aide parvenant aux millions d'habitants affamés du fait des mauvaises récoltes de l'an dernier, a affirmé ce week-end le gouvernement de Niamey. La crise a manqué de tourner à la catastrophe s'il n'y avait pas eu une distribution rapide de vivres aux près de huit millions de Nigériens dans le besoin, selon les Nations unies. En 2005, le président Mamadou Tandja avait minimisé l'importance des pénuries alimentaires, jusqu'à ce que les révélations des médias sur l'ampleur de la crise rendent sa position intenable

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.