vendredi 27 août 2010

Le Niger améliore sa politique nationale de promotion sociale en faveur des personnes en situation de handicap

Un comité national pour la promotion des personnes handicapées a vu le jour au Niger en vue de renforcer la politique de promotion sociale de cette catégorie de la société, à travers son insertion dans le tissu professionnel, a appris APA vendredi de source officielle à Niamey.
Ce Comité sera chargé, également de « veiller à l’application et au suivi de la politique de promotion sociale des personnes handicapées, entreprendre toutes actions utiles d’information, d’éducation et de communication » souligne un communiqué du gouvernement.
La même source indique que la création d’une telle structure vise la promotion d’une « attitude positive » pour tous en vue de veiller à la prévention du handicap de l’enfance en rapport avec les services compétents et les organismes pour personnes handicapées.
S’y ajoute aussi l’élaboration et la délivrance de la Carte nationale de solidarité avec les personnes handicapées. Le Niger a ratifié depuis le 1er avril 2008 la Convention internationale des Nations Unies relative aux droits et à la dignité des personnes handicapées, dont une disposition stipule que « l’Etat veille à l’égalité des chances des personnes handicapées en vue de leur promotion et/ou de leur insertion sociale ».
Ce rôle de l’Etat se traduit notamment dans la prévention du handicap de l’enfance, l’éducation spécialisée, la formation, l’emploi et le reclassement professionnel des personnes handicapées, l’aménagement architectural des normes de construction et des installations, indique-t-on.
Quelque 150 jeunes handicapés diplômés ont été directement recrutés à la Fonction publique nigérienne depuis 2007 dans le cadre de l’intégration sociale et économique des personnes en situation de handicap
Ce recrutement, précise-t-on, va se maintenir en fonction de l’effectif des agents à intégrer, en même temps que d’autres actions seront envisageables dans le cadre du recensement général des personnes handicapées au Niger.
Ce recensement, indique-t-on, facilitera la réadaptation à base communautaire dont l’objectif est d’assurer l’intégration socio-économique des personnes handicapées dans le cadre d’un développement inclusif et participatif et la création des centres socioéconomiques au niveau des huit régions du pays.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.