jeudi 23 septembre 2010

Point Afrique se retire du nord-Niger , théâtre de rapt d’occidentaux

Point Afrique, voyagiste français, qui organise des vols charters dans le nord du Niger, a annoncé jeudi l’annulation de ses dessertes dans les « zones à risque » du Niger, notamment la région d’Agadez, théâtre le 16 septembre dernier, du rapt de sept personnes dont cinq français.
Ces restrictions concernent également certaines régions du Mali et de la Mauritanie, dont les parties septentrionales deviennent des terrains de prédilection pour des enlèvements d’occidentaux et d’attaques terroristes. Point Afrique prévoit cependant de maintenir un « réduit » en Mauritanie, a explique son président Maurice Freund.
Quelque 40% d’annulation sont enregistrés depuis une semaine sur les réservations d’hiver, a -t-il expliqué.
Le voyagiste français a annoncé en janvier dernier la reprise de ses vols charters sur Agadez, la capitale touristique du Niger, qui s’est vu coupée du reste du monde en raison de la rébellion touarègue qui a sévit ces deux dernières années dans la partie septentrionale du pays.
Cette reprise est consécutive à l’annonce faite par les autorités nigériennes de la relance du tourisme dans le Nord du Niger ainsi que le soutien à la diversification des produits dans la zone Ouest

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.