vendredi 24 septembre 2010

Le Niger élu au sein du Conseil des gouverneurs de l’AIEA

Le Niger, 3ème producteur mondial d’uranium, vient d’être élu au sein du Conseil des gouverneurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), au sortir de l’assemblée générale de cette agence, tenue à Vienne, en Autriche, face à quatre autres pays concurrents.
La candidature du Niger a été défendue par une délégation d’experts conduits par le ministre des Mines et de l’énergie, Souleymane Mamane Abba, précise-t-on, sans toutefois donner des détails sur les pays concurrents.
Niamey a annoncé depuis juillet dernier, son intention de jouer un rôle en siégeant au sein de l’AIEA, regrettant le « peu de place » qu’on lui accorde bien que producteur depuis des décennies d’uranium.
Avec une production annuelle aux alentours de 3000 tonnes , le Niger est le 3ème producteur mondial d’uranium après le Canada et l’Australie. Mais l’essentiel de sa production d’uranium au est contrôlée par la France, par le biais de l’entreprise AREVA, adjucataire en janvier 2009 de l’exploitation d’une nouvelle mine à Imouraren.
L’exploitation, dans un proche avenir, du gisement d’Imouraren, au nord d’Agadez, deuxième gisement au monde, après le Canada, placera le Niger au deuxième rang mondial des pays exportateurs d’uranium.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.