lundi 20 septembre 2010

Niamey confirme que les sept otages enlevés au Niger se trouvent sur le territoire malien

Les sept otages, dont cinq français, enlevés la semaine dernière dans la cité minière d’Arlit, au nord du Niger, sont désormais « en territoire malien » avec leurs ravisseurs, a déclaré lundi, Mahamane Laouali Dan Dah, le porte-parole du gouvernement nigérien.
« Les ravisseurs et les otages sont en territoire malien, nous travaillons en concertation avec les pays voisins et un comité de crise a été crée » a-t-il dit, au cours d’une réunion avec les ministres nigériens de l’Intérieur et de la Défense à Niamey.
Le porte-parole du gouvernement a également confirmé l’arrivée ce week-end de militaires français, venus pour aider l’armée nigérienne, dans la lutte contre les ravisseurs de ces otages.
Aucun détail n’a été donné sur le soutien français.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.