lundi 20 septembre 2010

Niger: Les otages, victimes d'une "trahison"?

Les sept personnes, dont cinq français, enlevées au Niger jeudi dernier auraient été victimes d'une "trahison" au sein d'Areva, selon un conseiller sécurité de l'entreprise qui s'exprimait sur RTL. Les ravisseurs visaient initialement le convoi d'une "mission d'information qui venait de France et de l'étranger", selon cette source. Le convoi serait toutefois parti plus tôt que prévu pour des raisons d'escorte et de météo. "Mais ils avaient cette information pour essayer de les enlever. Ils ont raté en fait la cible initialement prévue", indique Jacques Hogard. Les ravisseurs auraient alors choisi de prendre d'autres otages à Arlit. Selon lui, les ravisseurs "ont bénéficié d'une excellente information au sein du groupe Areva". "On peut même appeler ça une trahison", a-t-il assuré.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.