samedi 18 septembre 2010

526 marchés publics passés entre 2007 et 2008 seront audités au Niger

Environ 526 marchés publics conclus entre 2007 et 2008, sous le régime de l’ex-président Mamadou Tandja, seront soumis à un audit, a déclaré vendredi, Madou Mamadou, le directeur général de l’Agence nigérienne de régulation des marchés publics, au cours d’une cérémonie officielle à Niamey.
« Cet audit concerne l’ensemble des marchés conclus pendant la période 2007-2008 et portera sur tous les marchés conclus par entente directe ou ceux dont le montant est supérieur à 300 millions FCFA » a-t-il dit.
« L’objectif de ces audits est d’apporter des corrections nécessaires au dysfonctionnement dans la gestion des contrats publics » a encore dit le reponsable de l’Agence nigérienne de régulation des marchés publics.
En mai dernier, les 22 membres du gouvernement nigérien de transition ont participé à Niamey à un atelier sur la transparence et l’équité dans les procédures de passation des marchés publics.
Ce séminaire, avait expliqué le Premier ministre Mahamadou Dandah, vise à encourager la bonne gouvernance économique, depuis que le Niger a décidé en 2002 de reformer son système de passation des marchés publics, avec l’élaboration d’un nouveau dispositif institutionnel et juridique. Les dépenses injectées au titre des marchés publics constituent en moyenne chaque année entre 30 et 40 % de l’ensemble des engagements sur le budget de l’Etat, et était soumises à des pratiques « peu orthodoxes, parce que opaque », a-t-il dit.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.