vendredi 7 janvier 2011

Niger: les élections locales reportées de samedi à mardi

Les élections municipales et régionales prévues samedi au Niger, prélude à la présidentielle du 31 janvier destinée à rétablir un régime civil, sont reportées à mardi en raison d'importants retards logistiques, a annoncé jeudi la Commission électorale.
"Certaines localités du pays attendent encore de recevoir les documents électoraux indispensables à la tenue du scrutin", a affirmé lors d'un point presse Gousmane Abdouramane, président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).
Cinq des huit régions, notamment celle de la capitale Niamey, n'ont pas reçu les documents et matériels électoraux (urnes, bulletins, listes d'électeurs).
Ce retard est dû notamment à "la non-disponibilité" des bulletins de vote de nombreux partis politiques, a indiqué M. Abdouramane.
"La Céni a décidé d'user de l'article 64 du Code électoral qui dispose +qu'en cas de force majeure, l'élection est reportée de 72 heures+", a-t-il expliqué.
Quelque 6,7 millions de Nigériens doivent élire leurs conseillers municipaux et régionaux dans les 266 communes du pays, en prélude aux élections présidentielle et législatives du 31 janvier.
La présidentielle doit parachever la transition lancée par la junte au pouvoir depuis le coup d'Etat de février 2010 contre le président Mamadou Tandja, en vue du retour à un régime civil et la démocratie en avril.
Fin octobre 2010, les Nigériens ont adopté à plus de 90% des suffrages une nouvelle Constitution lors d'un référendum instaurant la VIIe république.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.