mercredi 19 janvier 2011

Neuf des dix candidats réclament le report de l’élection présidentielle du 31 janvier au Niger

Les candidats à l’élection présidentielle du 31 janvier prochain ont demandé le report de ce scrutin, en raison de « nombreuses irrégularités » constatées dans l’organisation des élections référendaires et locales par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
« Plusieurs cas d’erreurs graves, de problèmes d’organisation ont été constatés dans la tenue des élections municipales et régionales du 11 janvier dernier, et la CENI a été incapable de trouver les solutions idoines » a indique Tamboura Issoufou, un porte-parole du MNSD, l’ancien parti au pouvoir.
Fort de ces « erreurs », neuf des dix candidats, ont adressé une lettre au président intérimaire du Niger pour lui demander de reporter l’élection présidentielle couplée aux Législatives à « une date ultérieure ».
Parmi les griefs faits à la CENI, on cite de « nombreux problèmes logistiques liés au manque du matériel électoral en temps et en quantité, le mauvais contrôle des identités des électeurs lors des élections » a souligné Boubacar Moussa, un porte-parole du RSD, qui aligne un candidat à l’élection présidentielle.
La campagne pour cette élection se déroule depuis samedi et les meetings se multiplient pour rétablir un régime civil après le coup d’Etat de février 2010 contre Mamadou Tandja.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.