lundi 5 juillet 2010

Une société minière canadienne alloue 1 million USD pour combattre la famine au Niger

L’ancien Premier ministre canadien, également représentant du groupe Goviex-uranium, Jean Chrétien, a annoncé l’octroi « à titre privée » par cette compagnie d’une enveloppe d’un million de dollar en guise de contribution aux efforts du Niger à faire face à la grave pénurie alimentaire qui secoue cette année près de 8 millions de personnes, a appris APA lundi de bonne source.
« La contribution est privée, elle sera remise à une organisation à but non lucratif opérant au Niger pour l’acheminer aux victimes de la crise alimentaire, particulièrement aux enfants dans un bref délai » a dit Jean Chrétien.
« J’informerai le gouvernement canadien sur le problème de la crise alimentaire. Pendant ma carrière en qualité de Premier ministre, je me suis intéressé à l’Afrique et je continuerai à le faire comme citoyen privé », a-t-il promis.
Le Niger, qui occupe le quatrième rang mondial des pays producteurs d’uranium est confronté à une famine, provoqué par une mauvaise campagne agricole sui s’est soldée en 2009 avec de gros déficits céréaliers et fourragers, indique-t-on.
Goviex-Uranium a annoncé la consolidation des sa présence dans l’exploitation d’une mine d’uranium d’ici 2012 au Niger, un pays où « on peut investir, je crois que le pays peut se classer en matière de développement en bonne position » a dit Jean Chrétien.
Quelque 7,8 millions de Nigériens font face à la pénurie alimentaire pour laquelle les Nations unies cherche à mobiliser 190 millions USD pour financer un plan humanitaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.