lundi 5 juillet 2010

Niger : la CENI prévoit un budget de 30 milliards pour les différents scrutins

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a rendu public son chronogramme et prévoit un budget de 30 millions de FCFA, pour les différents scrutins.
Selon la commission, du 1er juillet au 1er novembre 2010, il y aura le recensement de nigériens à l’extérieur, et la date du 31 octobre a été retenue pour le référendum constitutionnel, tandis que les élections locales auront lieu le 27 novembre 2010. Il s’agit des élections à trois niveaux : les municipales, les départementales et les régionales.
Les élections présidentielles, premier tour couplées aux législatives, sont prévues pour le 3 janvier 2011 et le second tour est prévu pour le 14 janvier.
Pour l’ensemble des scrutins, la CENI a prévu un budget d’environ 30 milliards de FCFA (45,7 millions d’euros).
Le Niger organisera, au total, sept scrutins, et c’est la première fois que le pays organise autant de scrutins pour une période de huit mois, période qui reste pour la fin de la transition politique.
"Ce budget tient compte de la complexité des élections qui sont programmées, de la logistique nécessaire pour un bon accomplissement de la mission de la CENI, un besoin impérieux d’assurer la formation des acteurs électoraux et de la sensibilisation des électeurs", soutient le président de la CENI, le magistrat Gousmane Adourahmane, dans un point de presse.
Le magistrat a également évoqué un autre volet important du processus électoral et qui demande beaucoup de moyens. Il s’agit de la révision exceptionnelle du fichier électoral, du vote de nigériens à l’extérieur et les élections locales à trois paliers.
"J’invite les partenaires techniques et financiers du Niger à soutenir la CENI et à accompagner le processus électoral nigérien pour, l’enracinement de la démocratie dans notre pays", a exhorté le président de la commission électorale nigérienne

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.