vendredi 30 juillet 2010

Le Niger se dote d’une Agence de promotion des entreprises et industries culturelles

Le Niger veut jeter les bases d’une relance de son industrie culturelle en se dotant d’une agence de promotion des entreprises et industries culturelles, qui devra œuvrer à l’atteinte des objectifs déroulés dans la stratégie nationale de développement accéléré de la réduction de la pauvreté, selon une décision publiée vendredi et décidée la veille en Conseil des ministres.
Déclinée sous la forme d’un établissement public à caractère professionnel, la nouvelle Agence de promotion culturelle va assurer le développement des entreprises et industries culturelles par le biais de la création de richesses et la création d’emplois, souligne-t-on.
Le gouvernement nigérien s’est engagé aussi à relancer l’industrie de la production cinématographique et vidéographique pour accompagner le développement culturel du pays.
Cette nouvelle politique va avoir un impact sur la croissance économique en suscitant « des réponses aux préoccupations actuelles en apportant des correctifs aux textes datant de la période post indépendance » souligne le communiqué officiel dont APA a obtenu copie.
Les anciens textes dans le domaine régissent ne couvrent pas l’ensemble du champ des activités cinématographiques, alors que la nouvelle initiative fixe les conditions de production et d’exploitation des œuvres cinématographiques et vidéographiques

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.