mardi 20 juillet 2010

Le Niger se dote d’une Banque agricole pour faire face à l’insécurité alimentaire

Une banque agricole dotée d’un capital de 10 milliards FCFA a été portée sur les fonds baptismaux mardi à Niamey en vue d’apporter « une réponse durable, professionnelle et de portée structurelle » à l’insécurité alimentaire qui sévit presque de façon chronique dans ce pays, a appris APA mardi de source officielle.
La première réunion du Conseil d’administration de cette institution dénommée « Banque agricole du Niger » (BACRI), se tient actuellement dans la capitale nigérienne.
La Banque aura également pour mission de contribuer de façon significative à l’accroissement des capacités productives nationales et à impulser un développement économique endogène basé sur la promotion des industries agroalimentaires, a-t-on indiqué.
Pays sahélien, le Niger vit actuellement une crise alimentaire grave qui affecte plus de 8 millions de personnes et menace le cheptel national fort de 36 millions de têtes.
En 2008, déjà l’ex-président, Mamadou Tandja, avait annoncé la création à « brève échéance » d’une banque de crédits agricoles assortie d’une structure de commercialisation des produits agricoles.
La préoccupation première reste et demeure l’autosuffisance alimentaire qui sera assortie de mesures de renforcement des actions déjà en cours pour la relance de la production agricole, souligne-t-on.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.