mardi 18 mai 2010

Vers l’adoption d’un nouveau avant-projet de code électoral au Niger

Une session extraordinaire du Conseil consultatif national, créé par la junte pour apprécier les textes fondamentaux, s’ouvre mercredi à Niamey pour examiner l’avant-projet de Code électoral, a appris APA mardi de source officielle.
Cette session de cinq jours s’achèvera dimanche prochain, indique un décret signé par le Chef de la junte militaire au pouvoir, le Général Djibo Salou.
Lors de sa première session ordinaire en avril dernier, le Conseil consultatif national a proposé une transition de douze mois, acceptée par la junte qui a promis d’organiser de céder le pouvoir aux civils d’ici mars 2011, après avoir organisé des élections auxquelles ses membres et les responsables du gouvernement ne seront pas candidats.
Un avant-projet de Constitution assorti de nouveaux textes sur les partis politiques est également attendu d’ici la mi-juin prochaine, avait souligné le président du Comité de rédaction des textes fondamentaux, le Pr Mamoudou Gazibo, juriste nigérien et enseignant au Canada.
Ces textes seront également soumis au Conseil consultatif national, organe de transition, mis en place pour donner un avis sur les textes et la durée de la transition militaire.
Le Niger est dépourvu de textes fondamentaux depuis le putsch du 18 février contre Mamadou Tandja, qui avait organisé en août 2009 un référendum pour adopter une nouvelle Constitution après avoir modifié le code électoral.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.