lundi 17 mai 2010

Le Niger institue le système LMD pour améliorer son enseignement supérieur

Le gouvernement nigérien a institué le système Licence, Master, Doctorat (LMD) dans l’enseignement supérieur au Niger où ce type d’enseignement a été entériné dans la formation des apprenants à l’université Abdou Moumouni de Niamey par le Conseil de l’Université depuis le 22 octobre 2009, a appris APA lundi auprès du ministère des Enseignements supérieurs.
L’instauration du système LMD dans les différentes institutions d’enseignement supérieur au Niger « répond au souci d’améliorer l’accès à une formation de qualité », a expliqué Dr Mahaman Laouali Danda, le ministre des Enseignements supérieurs, porte-parole du gouvernement.
Le LMD, a-t-il précisé, va également permettre de renforcer la coopération inter-universitaire et de doter les institutions d’enseignement supérieur d’instruments communs de promotion de la recherche.
Une fois institué, ce système permettra à l’enseignement supérieur et la recherche de s’adapter aux besoins de développement et d’assurer, à l’image des pays anglo-saxons dont il est issu, une formation qui débouchera directement sur la production, au lieu de créer, comme c’est le cas aujourd’hui, de potentiels chômeurs, a insisté Dr Dandah, au cours d’un point de presse.
Parmi les raisons qui justifient l’adoption du LMD au Niger on évoque l’obsolescence du système d’enseignement supérieur dans lequel les « programmes sont surannés », a-t-on indiqué.
« C’est aussi un système qui produit essentiellement des chômeurs. C’est un système qui ne favorise pas la mobilité des étudiants et des enseignants. Parce que d’un pays à un autre, les programmes sont différents », a encore dit le porte-parole du gouvernement.
A travers cette réforme, très en vogue au plan international, le Niger entend ainsi moderniser son système d’enseignement supérieur et rapprocher davantage son enseignement professionnel des filières de recrutement, car la formation universitaire va se faire en tenant compte des besoins du milieu professionnel.
Le Niger compte une seule université et une cinquantaine d’écoles qui proposent diverses formations dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.