vendredi 23 avril 2010

Le Niger s’achemine vers une transition politique de 12 mois

Le Conseil consultatif national mis en place par la junte militaire au Niger pour déterminer la durée de la transition et apprécier les textes fondamentaux du pays, est en passe de proposer une transition de 12 mois au terme de laquelle des élections seront organisées pour remettre le pouvoir aux civils, après le putsch du 18 février contre Mamadou Tandja, a appris APA de source officielle.

Poursuivant ses travaux en plénière, le Conseil examine les rapports des trois commissions permanentes saisies de la question de l’agenda et de la durée de la transition politique.

La Commission des affaires politiques et institutionnelles, saisie au fond, a dans son rapport, adopté la proposition d’une durée de 12 mois à partir de la date du 18 février dernier, aux termes desquels le pouvoir doit être remis à un régime civil élu.

Ce rapport qui doit être discuté et adopté en plénière, justifie cette proposition par un certain nombre de raisons selon lesquelles Le Niger a déjà vécu deux transitions politiques avec les coups d’état militaire du 27 janvier 1996 et du 9 avril 1999. La première transition a duré 5 mois alors que la deuxième a vécu durant 9 mois.

Un chronogramme détaillé de tout le processus électoral a été soumis, comportant les grands chantiers de la Transition à savoir l’assainissement des finances publiques, la dépolitisation de l’Administration et le processus de réconciliation nationale.

Les Commissions des Affaires économiques et financières et des Affaires sociales et culturelles, saisies pour avis, ont proposé dans leurs rapports, respectivement 12 mois, à compter du 18 février 2010 et 12 mois à compter du 1er mai 2010.

Ces différentes propositions seront discutées et soumises à la junte militaire, arrivée au pouvoir par coup d’Etat le 18 février dernier et qui a promis des élections démocratiques déclarant inéligibles aux prochaines compétitions électorales les militaires et les membres du gouvernement de la transition.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.