mardi 6 avril 2010

L’ambassadeur de Chine vante la coopération entre son pays et le Niger

APA-Niamey (Niger) L’ambassadeur de Chine au Niger, Xia Huang, a vanté les mérites de la coopération entre son pays et le Niger, vieille de 35 ans, et qui a déjà fourni une cinquantaine de projets d’assistance publique dont 15 missions médicales pour un nombre total de 400 médecins et annulé des dettes bilatérales qui se chiffrent à 180 millions de yuans, soit l’équivalent de 11,52 milliards FCFA, a appris APA mardi de source diplomatique dans la capitale nigérienne.

Aujourd’hui, quelque 600 Nigériens résident en Chine pour faire des études, suivre des formations ou exercer du commerce, a précisé le diplomate chinois au cours d’un point de presse retransmis mardi par les médias nigériens.

Entre 2006 et 2009, a-t-il ajouté, Pékin a accordé à Niamey des dons financiers pour un montant de 350 millions de Yuans et des lignes de crédit sans intérêts de 20 millions de Yuans soit respectivement 22,4 milliards F CFA et 1,28 milliards F CFA.

« En plus, 442 variétés de produits nigériens exportés à destination de la Chine bénéficient des droits douaniers à taux zéro. Toujours, pendant la même période, la Chine a fourni plus de 150 bourses gouvernementales aux jeunes nigériens et formé 256 spécialistes dans divers domaines » s’est félicité M.Huang.

Depuis 1974, date de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Niger, les rapports d’amitié et de coopération entre les deux pays « sont entrés dans une phase de développement rapide » a-t-il expliqué.

Le diplomate chinois a affirmé qu’en dépit de certaines « vicissitudes et des aléas, l’arbre de l’amitié sino-nigérienne ne cesse de grandir et de montrer son exubérance ».

Le développement de cette coopération se traduit, selon lui, par l’érection du Complexe sportif Général Seyni Kountché, le Seuil d’eau de Goudel, les logements sociaux de la Cité chinoise à Niamey ainsi que les installations de ravitaillement en eau potable à Zinder (centre-est).

Dans le domaine énergétique et minier, Pékin et Niamey se sont engagés à exploiter le pétrole nigérien par le biais de la China national petroleum corporation (CNPC) et l’uranium par la China national nuclear corporation.

D’une superficie de 4 km2 pour une capacité de traitement de 20.000 barils par jour, la raffinerie de Zinder, construite avec l’aide chinoise, a un coût d’investissement de 600 millions de dollars (254 milliards FCFA) et environ 127 à 167 milliards FCFA pour la réalisation d’un pipeline, souligne-t-on.

Les besoins nationaux en pétrole s’élevant actuellement à 7000 barils/ jour, cette raffinerie va permettre, explique-t-on, au Niger de satisfaire ses besoins en pétrole et d’être un pays exportateur de l’or noir à l’horizon 2011-2012.

Par ailleurs, une compagnie chinoise publique espère extraire quelque 700 tonnes de minerais par an dans l’exploitation du site d’Azélik, situé dans la région d’Agadez, près d’Ingall, au nord du Niger, à travers la Société des mines d’Azélik (SOMINA), acquéreur depuis novembre 2007 d’un permis de recherche uranifère.

Un « prêt préférentiel » de la Chine pour que le Niger puisse participer aux activités de la SOMINA, a été conclu et s’élève à 650 millions de yuans (95 millions de dollars), remboursable sur 15 ans avec un délai de grâce de 5 ans pour un taux d’intérêt de 2%, selon des sources proches du ministère des Mines et de l’Energie.

La Chine, a précisé l’ambassadeur Huang, est favorable à ce que les autres pays du monde développent leur coopération énergétique avec les pays africains sur une base d’égal à égal et des avantages réciproques.

Les relations entre Niamey et Pékin ont connu une rupture en 1992, lorsque le gouvernement de transition nigérien post-conférence nationale a reconnu la Chine Taiwan.

Cette coopération s’est davantage consolidée depuis son rétablissement en 1996, touchant des domaines liés à la santé, le commerce, les infrastructures, l’énergie, la mise en valeur des ressources naturelles et les mines, l’éducation et la formation professionnelle.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.