mardi 6 avril 2010

COMMUNIQUE DE PRESSE: PROJET DE DÉCLARATION CONJOINTE CONCERNANT LA SITUATION AU NIGER...

U.S and Canada Representations
Les Représentations des Etats-Unis d'Amérique et du Canada au Niger suivent de près la situation au Niger et attendent avec beaucoup d’espoir que le Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie (CSRD) tienne sa promesse de restaurer la démocratie, d’organiser des élections libres et honnêtes et d’assurer le retour rapide à l’ordre constitutionnel. Nous soutenons les efforts du Médiateur de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest pour le Niger, le Général Abdulsalami Abubakar et de l’Envoyé Spécial de l’Union Africaine pour le Niger, le Professeur Albert Tévoédjrè, visant à appuyer le Niger sur la voie du retour à la démocratie.

Nous notons que le Conseil Suprême pour la Restauration de la Démocratie a pris plusieurs mesures allant dans la bonne direction, notamment les rencontres avec les représentants des différentes couches de la société nigérienne en vue de la mise en place d’un Conseil Consultatif inclusif. Toutefois, le CSRD doit garantir le respect scrupuleux des procédures judiciaires et des principes de l’état de droit, des droits de l’homme, et de continuer à respecter la liberté des média à traiter l’information de façon responsable et véridique pendant cette transition cruciale, et encourager tous ses membres à œuvrer pour la restauration de la démocratie au Niger.
Nous notons avec encouragement l’appel lancé par le Premier Ministre Danda à la communauté internationale en vue d’aider le Niger à faire face à la question pressante de l’insécurité alimentaire. Nous n’avons jamais hésité à fournir l’assistance humanitaire au peuple du Niger et demeurons disposés à apporter notre aide en vue de répondre aux besoins humanitaires d’urgence.

La prospérité et le développement du Niger dans l’avenir dépendront de la bonne gouvernance, du respect des libertés publiques et du soutien du peuple nigérien. Nous encourageons vivement la tenue d’élections transparentes, libres et honnêtes au cours de cette année, afin que la voix la plus importante, celle du peuple nigérien, soit entendue.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.