jeudi 22 avril 2010

Djibo Salou installe un Conseil constitutionnel de la Transition au Niger

Le chef de la junte militaire au Niger, Djibo Salou, a installé jeudi le Comité constitutionnel de la transition, organe de suivi du processus électoral, prévu au terme de la transition, entamée depuis le putsch contre Mamadou Tandja.

Créé par une ordonnance du chef de la junte, le Conseil constitutionnel, composé de 11 membres aura pour mission principale de « veiller à la régularité, la transparence et la sincérité », a rappelé le Chef de l’Etat nigérien, Djibo Salou.

Ce Conseil, présidé par la magistrate Fatoumata Bazèye, ancienne présidente de la Cour constitutionnel dissoute en juin 2009 par l’ex-président Tandja, fera office de juge électoral et peut être saisi par le Chef de l’Etat pour avis.

Arrivé au pouvoir par coup d’Etat le 18 février dernier la junte a promis des élections démocratiques déclarant inéligibles aux prochaines compétitions électorales les militaires et les membres du gouvernement de la transition.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.