mercredi 9 juin 2010

L’opposition nigérienne va signer un pacte d’unité avant les prochaines élections

Les partis membres de l’opposition à l’ex-président Mamadou Tandja, déchu par coup d’Etat en février dernier, vont ratifier « dans les prochains jours », un pacte d’engagement en prélude des prochaines élections prévues, au terme de la transition conduite par le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), la junte militaire au Niger, a appris APA de bonne source.
Regroupés au sein de la Coordination des forces démocratiques pour la démocratie (CFDR), ces partis entendent ainsi mutualiser leurs forces pour barrer la voie aux partisans de l’ex-président notamment le candidat du Mouvement national pour la société de développement (MNSD, ancien parti au pouvoir).
« Ce pacte d’unité et de cohésion sera l’occasion de montrer que le Tazarché (mouvement ayant appelé à la prolongation du mandat de Tandja) était une imposture », a indiqué Mohamed Bazoum, le vice-président du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), chef de file de l’opposition sous le régime de Mamadou Tandja.
La signature de ce pacte intervient au lendemain de l’adhésion de l’ex Premier ministre Hama Amadou au Mouvement démocratique nigérien (MDN Loumana, opposition), après avoir perdu le contrôle du MNSD, au terme d’une longue bataille judiciaire.
Hama Amadou, qui a été Premier ministre de janvier 2000 à Mai 2007, a plaidé en faveur de l’unité des forces démocratiques, faisant allusion à tous les partis politiques qui se sont opposés u projet de maintien au pouvoir de l’ancien président dont il fut pendant longtemps le dauphin pressenti.
« Nous avons été extrêmement sensibles à ce message, nous allons nous engager dans la voie de la construction et de la consolidation de notre unité, ce sera la voie de la victoire. La voie est plus que jamais tracée et sous peu le pacte de la CFDR sera signé » a affirmé M. Bazoum.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.