lundi 28 juin 2010

Le Chargé des cinquantenaires des pays d’Afrique reçu par le chef de la junte nigérienne

L’ancien ministre français Jacques Toubon, secrétaire général chargé de la célébration des cinquantenaires des pays d’Afrique, a appelé le Niger à faire de la célébration de ses 50 ans d’indépendance, le 3 août prochain, un « investissement, un capital pour l’avenir ».
L’officiel français, qui a été reçu dimanche soir par le Chef de la junte nigérienne, a affirmé que le Président Nicolas Sarkozy lui a confié la mission de « coordonner et d’intensifier les différentes initiatives, en France et en partenariat avec les Etats concernés, autour du cinquantième anniversaire de l’indépendance des quatorze pays africains, parmi lesquels le Niger, qui en 1960 sont devenus des Etats souverains ».
Cet anniversaire, a-t-il dit, devrait être mis en valeur « de telle sorte que cet héritage qu’on a en commun (…) une histoire partagée, une culture commune devienne en fait un investissement, un capital pour l’avenir ».
Le Secrétaire général chargé de la célébration des cinquantenaires des pays d’Afrique, également reçu par le Premier ministre nigérien, a souligné que toutes les archives antérieures à 1960 sont disponibles en Afrique ou en France.
Niamey a récemment mis en place un Comité national d’organisation des festivités du cinquantenaire de l’indépendance du Niger pour lequel le gouvernement invite à tirer les leçons des 50 ans d’indépendance du pays pour « bâtir une grande nation libre, vaillante et prospère ».
La célébration en août prochain des 50 ans d’indépendance du Niger sera également un creuset pour jeter un regard rétrospectif sur la marche du pays et lancer un engagement dans la construction d’une citoyenneté forte au service de la bataille du développement politique et économique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.