lundi 13 décembre 2010

La Chine offre un lot de matériels informatiques pour appuyer la Commission électorale nigérienne

Les autorités nigériennes ont réceptionné un lot de matériels informatiques offerts par la Chine pour renforcer les capacités de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Niger en vue des prochains scrutins prévus pour rétablir un régime démocratique, après le putsch du 18 février dernier.
D’une valeur de 150 millions FCFA, ce don constitue « un moyen d’accompagner le Niger dans le processus de la transition et surtout d’appuyer la CENI afin de mieux organiser les différentes échéances électorales à venir » a indiqué à la presse, Xia Huang, l’ambassadeur de Chine au Niger.
L’aide chinoise va également permettre à la Commission électorale de « renforcer opportunément ses capacités pour mener à bon port sa lourde et exaltante mission » a dit Dr Ousmane Cissé, le ministre nigérien de l’Intérieur, faisant allusion aux élections présidentielles, législatives et locales prévues au Niger en janvier 2011 pour installer un nouveau régime.
La junte militaire qui a déposé en février dernier l’ex-président Mamadou Tandja, a promis des élections démocratiques auxquelles ses membres sont inéligibles pour restituer le pouvoir à un régime civile d’ici avril 2011.
Niamey et Pékin entretiennent une coopération « fructueuse » depuis 1974. Celle-ci a connu une rupture en 1992, lorsque le gouvernement de transition nigérien post-conférence nationale a reconnu la Chine Taiwan.
Ces relations se sont davantage consolidés depuis leur rétablissement en 1996, touchant des domaines liés à la santé, le commerce, les infrastructures, l’énergie, la mise en valeur des ressources naturelles et les mines, l’éducation et la formation professionnelle, souligne-t-on.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.