lundi 8 novembre 2010

Des avocats français pour défendre le colonel Badié

Plusieurs avocats français, dont trois ténors du Barreau de Paris, feront parti du collectif de la défense de l'ancien numéro 2 du Conseil supérieur pour la restauration de la démocratie (CSRD) du Niger, le colonel Abdoulaye Badié, a appris la PANA lundi à Paris auprès de ses proches.
«En accord avec la famille, les amis en France sont en train de finaliser les discussions avec les avocats sur le montant des honoraires. Nous espérons finir cette étape en milieu de semaine afin que les avocats partent rapidement à Niamey», a déclaré le porte-parole du Comité de soutien du colonel Badié, Jean-Louis Martin.
Il a précisé que ce Comité, composé de Nigériens et de non-Nigériens, n'avait pas vocation à interférer sur le cours de l'instruction, soulignant l'impatience des proches du colonel Badié de connaître la vérité.
«L'arrestation du colonel Badié et de ses co-accusés remonte à plus de trois semaines. Depuis lors, c'est le silence radio. Ils sont privés de la visite de leur famille et n'ont pu voir aucun avocat. C'est une situation inédite. Leurs amis de partout sont inquiets», a affirmé M. Martin.
Accusé de tentative de déstabilisation de la transition, le colonel Badié est détenu à Niamey, au camp de la gendarmerie, avec trois autres officiers supérieurs.
Parmi ses co-détenus figurent le colonel Diallo Amadou et le lieutenant- colonel Aboubacar Sanda, tous deux membres du CSRD.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.