jeudi 24 mars 2011

Vers un retour effectif du Niger dans les instances de la CEDEAO

Le Niger va faire son retour effectif dans les instances de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), au terme du sommet ordinaire des dirigeants de l’organisation régionale, qui s’achève jeudi à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, a appris APA de source officielle.
Ce sommet, qui s’est ouvert mercredi, va examiner le mémorandum relatif à la révision de la décision portant suspension du Niger de la CEDEAO, suite à l’instabilité politique marquée par l’organisation d’élections législatives en 2009 du fait du changement de la Constitution par l’ex-président nigérien, Mamadou Tandja.
Niamey avait été suspendu des instances de la CEDEAO, suite à la décision du régime défunt d'organiser un référendum constitutionnel, une décision que la communauté ouest-africaine avait qualifiée de ‘’violation de la constitution’’ du Niger et des textes de l’organisation régionale.
Après la tenue de scrutins jugés ‘’libres, démocratiques et transparents’’ sanctionnés par l’élection d’un nouveau président, de députés ainsi que d’élus locaux, la junte militaire au pouvoir au Niger a mérité la confiance placée en elle par la CEDEAO.
Le Chef de la junte militaire, général Djibo Salou, prend part au Sommet d’Abuja en compagnie du nouveau président élu, Mahamadou Issoufou et de son challenger, l’ex-Premier ministre Seini Oumarou.

(Source APA)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.