jeudi 3 février 2011

NIGER: RESULTATS DES LEGISLATIVES DU 31 JANVIER:

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), M. Abdourahamane Gousmane, a proclamé jeudi après midi, les résultats globaux provisoires du scrutin législatif du 31 janvier dernier.
C’est le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya), qui arrive en tête avec un nombre de 39 sur les 113 sièges du parlement Nigérien.
Le parti de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou, le Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD Nassara), de Seïni Oumarou, vient en deuxième position avec un score de 26 sièges.
Le Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (Moden/FA Lumana Africa), de Hama Amadou qui arrive ensuite en troisième place a recueilli 24 sièges sur les 113 à pourvoir.
La quatrième place est occupée par l’Alliance Nigérienne pour la Démocratie et le Progrès (ANDP Zaman Lahiya) avec huit (08) sièges.
Les autres formations politiques en compétition ont respectivement recueilli sept (07) sièges pour le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP Jama’a); l’Union pour la Démocratie et la République (UDR Tabbat) six (06) sièges; la Convention Démocratique et Sociale (CDS Rahama) a récolté deux (02) sièges sur l’ensemble des 113 à pourvoir et Union Nationale des independants (UNI) a obtenu un (01) siège.
Il est à noter que parmi les candidats à la présidentielle 1er tour du 31 janvier, trois (03) d’entre eux n’ont pas pu obtenir de sièges au parlement. Il s’agit notamment de Cheiffou Amadou du RSD Gaskiya, Issoufou Ousmane Oubandawaki de l’ARD Adaltchi Mutumtchi et de Mme Bayard Mariama Gamatié.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.