mardi 13 septembre 2011

Le Niger se dote d'un ministère du Pétrole avant l'exploitation en 2012

Le Niger s'est doté lundi d'un ministère du Pétrole, comptant démarrer l'exploitation en 2012 grâce aux Chinois, a-t-on appris de source officielle.

Le portefeuille du Pétrole est confié à Foumakoye Gado, un proche du chef de l'Etat Mahamadou Issoufou, jusqu'ici en charge des Mines et de lEnergie, indique un communiqué du gouvernement lu à la radio à l'issue d'un mini-remaniement.

Omar Hamidou Tchiana, jusqu'ici député, est nommé ministre d'Etat, en charge des Mines et du Développement industriel.

Parmi les plus grands producteurs mondiaux d'uranium, le Niger, pays très pauvre et enclavé, prévoit de démarrer l'exploitation du pétrole en 2012 grâce à ses champs pétrolifères situés à Agadem (est, près du Tchad), et dont le contrat a été décroché en 2008 par la China National Oil and Gas Development and Exploration Corporation (CNODC), filiale de la compagnie pétrolière nationale chinoise CNPC.

Les réserves d'or noir nigérien sont estimées à plus de 300 millions de barils.

Un pipeline de 462 km est en chantier pour transporter le brut jusqu'à la raffinerie de Zinder, d'une capacité de 100.000 tonnes et située plus au sud.
(AFP)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.