jeudi 2 août 2012

Niger : Engagements officiels pour inciter la diaspora à investir au pays

Les travaux de la première édition du Forum de la diaspora nigérienne ont débuté jeudi matin au Palais des Congrès de Niamey, avec la participation de plusieurs délégations de Nigériens venus d'une trentaine de pays à travers le monde. L'objectif de ce forum, organisé par le ministère en charge des Nigériens à l'Extérieur, en collaboration avec celui en charge du Commerce et de la Promotion du Secteur privé, est de mieux inciter les citoyens nigériens de l'extérieur à l'œuvre de construction nationale. Pendant 4 jours, du 2 au 5 août, les participants vont débattre de la mobilisation et de l'implication de la diaspora nigérienne dans les stratégies de développement nationales. Ce forum sera également le cadre idéal pour le lancement de la nouvelle politique des Nigériens à l'extérieur, initiée par le gouvernement, à travers le ministère en charge des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration Africaine et des Nigériens à l'extérieur. Procédant à l'ouverture des Travaux, le Premier ministre nigérien, M. Brigi Rafini, a déclaré que la nation nigérienne a aujourd'hui, plus que jamais, besoin de ses fils vivant à l'extérieur. Il a surtout saisi cette opportunité pour renouveler solennellement les engagements du président de la République Mahamadou Issoufou, vis-à-vis des Nigériens à l'extérieur, une fois élu. Il s'agit, entre autres, d'exiger des missions diplomatiques une protection conséquente des Nigériens de la diaspora, tant en ce qui concerne leur intégrité physique, que leurs biens, d'instaurer un fonctionnement démocratique du Haut Conseil des Nigériens à l'Extérieur, comme institution dynamique et visible. Autres engagements du président Issoufou, que le Premier a renouvelé, étaient de rendre effectif le droit de vote des Nigériens à l'extérieur pour les élections présidentielles et à l'étendre aux élections législatives, pour lesquelles ils pourront désormais être éligibles. Il s'est engagé également à instaurer, en relation avec les Nigériens à l'extérieur, un système efficace de mobilisation de leurs ressources financières et prendre des mesures incitatives pour encourager ces derniers à investir au pays, et enfin, à négocier des accords bilatéraux notamment en matière de visas avec le maximum de pays pour faciliter le séjour et assurer la sécurité des Nigériens à l'extérieur ainsi que celle de leurs biens. Par ailleurs, selon le ministre d'Etat en charge des Nigériens à l'Extérieur, M. Bazoum Mohamed, pour leur permettre de mieux contribuer à la construction nationale, le gouvernement du Niger a pris un certain nombre d'engagements à l'égard de la diaspora qui visent à alléger les obstacles qui l'empêchent d'investir au pays. Il leur sera notamment allégé les différentes formalités de création d'entreprises, facilité l'entrée au Niger en mettant fin à certaines tracasseries, facilité le transfert des compétences et expertises.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.