jeudi 2 juin 2011

819 millions de FCFA de Paris pour l’enseignement universitaire au Niger

La France a débloqué une enveloppe de 1, 2 million d’euros (819 millions de FCFA) pour aider l’université de Niamey à améliorer son offre de formation et consolider son efficacité dans la mise en œuvre du système LMD (Licence-master-doctorat), a appris APA jeudi de source diplomatique à Niamey.
L’aide française contenue dans le Fonds de solidarité prioritaire (FSP) a fait l’objet d’une ratification entre l’ambassadeur de France à Niamey, Alain Holeville, et le ministre d’Etat des Affaires étrangères du Niger, Mohamed Bazoum.
Ce projet permettra, trois ans durant, à l’université Abdou Moumouni de Niamey de renforcer son rôle en tant qu'acteur de développement tout en se donnant les moyens d’appuyer ses démembrements de Tahoua, Zinder et Maradi.

''L'appui à l'enseignement supérieur est l'une des priorités de l'ambassade de France au Niger.(…) Avec ce projet, c'est la preuve que la France est aux côtés des jeunes. Et investir dans l'enseignement supérieur, c'est investir dans l'avenir’’, a expliqué l’ambassadeur Holeville.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.