vendredi 29 juin 2012

Le président du Niger visite le contingent nigérien de l’ONUCI basé à Gagnoa

Le Président de la République du Niger, Mahamadou Issoufou, arrivé jeudi en Côte d’Ivoire pour prendre part au 41ème sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévu vendredi à Yamoussoukro, s’est rendu au quartier général du contingent nigérien de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) à Gagnoa, pour apporter son soutien et sa compassion aux soldats, après la mort de sept d’entre eux tombés dans une embuscade à la frontière libérienne, le 08 juin. Le Président Mahamadou Issoufou a transmis au contingent nigérien de l’ONUCI la reconnaissance de sa nation pour le lourd sacrifice consenti. Il a exprimé aux soldats sa fierté de les voir accompagner la paix retrouvée en Côte d’Ivoire. « Votre présence ici permet à notre pays de hisser haut son drapeau dans ces missions nécessaires pour la quiétude et le développement de notre sous-région, longtemps meurtrie par ces conflits aux conséquences dévastatrices », a déclaré le Chef de l’Etat aux Casques bleus nigériens. Il a indiqué que par l’engagement constant des forces de défense et de sécurité du Niger dans de nombreux contingents de l’ONU pour apporter la paix dans des zones de conflits dans le monde, leur pays « assume ainsi sa part de responsabilité dans la mission de sauvegarde de la sécurité internationale ». Mahamadou Issoufou, en sa qualité de chef suprême de l’armée nigérienne, a élevé dans les grades supérieurs les sept soldats du contingent nigérien tués dans la région de Taï. Le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations Unies en Côte d’Ivoire, Arnauld Akodjénou a exprimé la reconnaissance de l’ONU au contingent nigérien et a réitéré à ces soldats les condoléances du secrétaire général de l’ONU. Il a signifié au Président du Niger que malgré le drame vécu, ces soldats « continuent de servir la noble cause de la paix avec fierté et courage ». Après un briefing du Commandant du contingent du Niger en Côte d’Ivoire, colonel Soumana Djibo et du commandant du bataillon de Gagnoa, colonel Oumarou, sur les activités menées par le bataillon en Côte d’Ivoire, le président du Niger est retourné à Yamoussoukro. Il était accompagné à son arrivée par plusieurs personnalités dont le ministre ivoirien chargé de la défense, Paul Koffi Koffi, le chef d’état-major général des Forces républicaines de Côte d’Ivoire, Général Soumaïla Bakayoko, ainsi que le préfet de la région du Gôh, N’Zi Kanga et des élus et cadres de Gagnoa.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.