lundi 28 novembre 2011

Niger : démarrage de la production du pétrole national

Le président Mahamadou Issoufou a présidé lundi à Oualéléwa, près de Zinder (900 km, est de Niamey), la cérémonie de lancement officiel des activités d'exploitation du pétrole d'Agadem, et de mise en service de la raffinerie de Zinder, société à capitaux sino-nigériens.

C'était en présence de quelques 400 invités, les hautes autorités de la République dont le président de l'Assemblée nationale, M. Hama Amadou, le président de la China National Petroleum Corporation (CNPC), M. Jiang Jiemin, les représentants du corps diplomatique et des institutions internationales accrédités au Niger, ainsi que plusieurs délégations venues des pays voisins et amis.

C'était au cours d'une cérémonie grandiose, sous haute sécurité, retransmise en semi-direct sur les antennes de la radio et de la télévision nationales. Ce jour, de l'avis général de l'opinion publique, c'est un moment mémorable ; c'est un grand jour, tant attendu par les Nigériens.

Le clou de la cérémonie a été notamment la coupure du raban par le président Issoufou donnant le coup d'envoi solennel du démarrage de la production du pétrole "made in Niger".

Intervenant, auparavant, au cours de cette cérémonie, le président de la CNPC s'est beaucoup appesanti sur le respect des engagements suscrits.

Quant à l'ambassadeur de Chine au Niger, il a insisté sur l'amitié entre le Niger et son pays depuis plusieurs décennies. Il a rappelé les objectifs de la diplomatie chinoise, basée sur " l'aide par l'assistance et l'investissement, sans aucune conditionnalité politique".

Peu avant cette cérémonie, il a été signé deux conventions entre les autorités nigériennes et la partie chinoise, sur le site de la SORAZ, relatives, d'une part, à la reprise intégrale de la route Diffa-N'guigmi-frontière tchadienne, et d'autre part, à la construction d'une route reliant N'guigmi à Bilma, sur plusieurs centaines de kilomètres, plus au nord.

La SORAZ a une capacité de 100 000 tonnes, estiment les responsables chinois. Elle produira environ 20 000 barils par jour, pour un besoin national estimé à 7 000 ; les 13 000 barils restants seront destinés à l'exportation, selon le ministre Foumakoye Gado.

En outre, une centrale électrique d'une capacité de production de 54 mégawats par jour y a été construite, qui pourrait alimenter toute la région de Zinder en énergie électrique.

Il faut noter que c'est la société chinoise China National Petroleum Corporation qui est chargée de la production et du transport du pétrole brut des champs pétrolifères d'Agadem à la raffinerie de Zinder, par un pipe-line sur plus de 460 kilomètres.

Le gisement découvert est estimé à plus de 400 millions de tonnes de pétrole, selon les techniciens.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.